Portrait de bénévole : Steffi Keil

Steffi Keil, portrait de bénévole

Temps de lecture : 3 minutes

 

Article #21 – Auteure : Vanessa B.

Portrait de bénévole : Steffi est la bénévole que vous avez sûrement dû croiser si vous avez participé aux différentes balades organisées par le Cocon. Elle est aussi investie dans plusieurs ateliers au sein du collectif. Mais, on avait envie d’en savoir plus : alors, qui es-tu Steffi Keil ?

Steffi Keil, bénévole et intégrée au sein de l’association
au pôle Programmation & Adhérentes

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

J’aime me présenter comme une Européenne, car j’ai la double nationalité (Française et Belge, mon accent me trahit ! ) mais j’ai aussi des origines allemandes et italiennes ! Je suis formée en tant qu’assistante sociale et je travaille depuis 10 ans dans le secteur du handicap. Depuis 2018, une de mes principales tâches dans mon travail est d’accompagner les aidants familiaux. Il s’agit de personnes qui accompagnent et soutiennent de façon régulière un proche en situation de handicap ou de maladie, en situation de dépendance. 

Pourquoi as-tu décidé de rejoindre le Cocon Solidaire ?

J’ai rejoint le Cocon dès ses débuts, par hasard : Vanessa m’a invitée à boire un verre avec Déborah au mois d’octobre 2020, parce qu’elle savait que son projet me parlerait… Et elle a eu raison ! En tant que féministe, je souhaitais m’investir auprès des femmes mais à ce moment-là je n’arrivais pas à trouver une association qui me donnait envie de m’investir. Ça a été le cas quand Déborah m’a parlé de son projet. 

Quel est ton rôle au sein du Cocon ?

Je peux animer des ateliers de développement professionnel et de développement du pouvoir d’agir, méthode québécoise à laquelle je suis formée. J’accompagne aussi Michel pour l’atelier Arbre de vie pour lequel je suis son maître du temps. D’ailleurs, il y en a un ce samedi 19 février, et généralement tous les 2 mois. Je participe aussi régulièrement aux balades, qui ont lieu tous les premiers dimanches du mois ! J’apprécie ces temps collectifs, qui me permettent de rencontrer et de croiser des femmes qui ont besoin de l’association. 

Pourquoi ce projet est-il important pour toi ?

Le projet a résonné en moi par rapport à mon histoire personnelle. Je me suis revue quelques années en arrière, mes valises sur le trottoir, après avoir quitté mon ancien compagnon, seule. L’installation dans mon premier appartement en solo a aussi été une étape difficile pour moi. A cette époque, ce genre d’association aurait vraiment pu m’aider et m’apporter le réconfort dont j’avais besoin. J’apprécie aussi que le Cocon accueille toutes les femmes qui font face à la solitude, quelles que soient leurs situations familiale, financière, sociale, … L’association a ce principe d’ouverture que j’apprécie vraiment.

De quoi as-tu envie pour l’avenir ? 

J’aimerais vraiment que le Cocon réussisse à développer son tiers-lieu et à terme sa partie habitat. Je souhaite que cette association vive, qu’elle ait des salariés, qu’elle puisse même se développer ailleurs qu’à Lyon. En ce qui me concerne, je me suis lancée dans un Master et j’aimerais aller au bout. Mon rêve absolu serait de faire de la recherche au Canada ! 


Pour en savoir plus sur Steffi, rendez-vous sur son profil Linkedin ou contactez-la : contact@lecoconsolidaire.fr 

N’hésitez pas également à aller jeter un coup d’œil au portrait de Michel, qui animera avec Steffi l’atelier Arbre de vie le samedi 19 février. Pour plus d’informations, vous pouvez lire notre article sur l’Arbre de vie. Si vous voulez participer à l’atelier, nous vous invitons à prendre un billet.

Et si vous souhaitez recevoir la newsletter du projet, n’oubliez-pas de vous enregistrer à cet endroit.

Pour partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.