Vanessa Brossard, portrait de bénévole

Temps de lecture : 2 minutes

Article #10 – Auteure : Vanessa B.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis passionnée par la transmission : c’est très important dans mon métier de professeure. J’aime aussi beaucoup aider les autres, leur donner la possibilité de construire leur identité propre. Grande amatrice de lecture, je m’intéresse aussi aux problématiques qui touchent la protection de l’environnement. Je suis de nature curieuse et touche à tout. Par exemple, il y a quelques années je me suis intéressée à la psychologie des adolescents, cette année je me suis lancée dans la confection de vêtements à la machine à coudre !

Pourquoi as-tu décidé de rejoindre le Cocon Solidaire ?

Cette année, une de mes élèves de 3e présentait un exposé sur le féminisme, lisant un extrait du Deuxième sexe, de Simone de Beauvoir et rappelant quelques chiffres sur les différences, notamment salariales, entre les hommes et les femmes, mais aussi l’existence d’un phénomène commercial appelé taxe rose. Abonnée depuis pas mal de temps à la page instagram Pépites Sexistes et ayant lu la BD d’Emma sur la charge mentale, son discours a résonné en moi. De plus, je connais Déborah, la fondatrice du Cocon, depuis quelques années grâce à notre activité sportive. J’ai tout de suite été séduite par son idée, notamment grâce à son enthousiasme débordant !

Quel est ton rôle au sein du Cocon ?

Étant moi-même salariée, je ne peux pas m’engager autant que Déborah sur des actions. J’essaie d’assister aux réunions qui évoquent le développement de l’association. Par ailleurs, je mets ma plume au service de la communication du Cocon : je suis à l’origine de la plupart des articles publiés sur le blog, comme les portraits ! 

Pourquoi ce projet est-il important pour toi ?

Je pense que chaque personne peut avoir un impact sur son environnement. J’ai choisi de m’investir pour les femmes en situation de solitude car elles ont peu de visibilité et de soutien dans nos sociétés. Les femmes doivent souvent s’occuper de la maison et des enfants en plus de leur travail, ce qui ne leur permet pas toujours de se sentir intégrées à une communauté. 

De quoi as-tu envie pour l’avenir ? 

J’aimerais l’existence d’une réelle égalité homme-femme, qu’elle soit salariale, mais également sociétale, économique, … reconnue par la loi mais également par les membres de la société. Je souhaiterais également accompagner l’évolution de la mentalité en ce qui concerne la charge mentale : de plus en plus de personnes sont sensibilisées, ce qui est un progrès certain. En ce qui concerne le Cocon, j’espère que nous pourrons de plus en plus aider des femmes à se réinsérer dans une communauté !  


Pour en savoir plus sur Vanessa, rendez-vous sur son profil Linkedin ou contactez-la : contact@lecoconsolidaire.fr 

N’hésitez pas également à aller jeter un coup d’œil au portrait de la fondatrice du Cocon Solidaire, Déborah Glohr (c’est ici pour y accéder !). 

Et si vous souhaitez recevoir la newsletter du projet ou rejoindre l’aventure d’une façon ou d’une autre :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *